Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Renaissance, le nouveau nom de En Marche LREM, le parti de la majorité présidentielle d'Emmanuel Macron

La République en Marche, le parti Macron, a été rebaptisé «Renaissance» et les historiens ne manquent pas de sourire si l'on sait qu'en son temps "La Renaissance"  au XVIe et XVIIe siècles fut accusée d'importer en France le "vice italien", cette vogue italienne avec le relâchement des moeurs qui a influencé les arts et les élites françaises ayant conduit à une certaine indulgence à l'égard de l'amour entre hommes dont Léonard de Vinci ou Michel-Ange avec sa statue de David (photo) furent les porte-drapeaux affichant ouvertement leur préférence sexuelle masculine. Le délégué général du mouvement, Stanislas Guérini en choisissant ce nouveau nom l'a-t-il fait en connaissance de cause ou encore François Bayrou, le patron du MoDem, le chef d'Horizons Edouard Philippe et le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand qui l'assistaient lors de la conférence de presse commune pour annoncer le changement de nom le 5 mai dernier ? C'est en tout cas pour montrer "choix des lumières contre l'obscurantisme, fidèle à ce que nous portons en Europe" que ce changement de nom a été retenu a précisé Stanislas Guérini.

Sans aucun doute, cette "Renaissance" renvoit d'emblée à la cour gay-friendly de Louis XIV tout comme aujourd'hui celle d'Emmanuel Macron avec deux membres du gouvernement pacsés comme l'indique Wikipédia. Cette cour gay-friendly de Louis XIV était menée par son frère Philippe d'Orléans qu'on surnommait "Monsieur" et dont les aventures avec les nombreux princes, généraux ou prélats, sont très documentées et largement racontées par Saint-Simon qui a dépeint la vie de Versailles et sa cour dans les moindres détails. L'écrivain italien Primi Visconti, chroniqueur et historien de la vie à la cour du roi de France, explique ainsi dans ses écrits que le duc de Nevers et neveu de Mazarin a été le premier à corrompre Monsieur, lequel était un prince d'une grande beauté. Aussi la reine avait-elle éloigné Monsieur du duc de Nevers que l'on accusait d'avoir importé en France, la mode du vice-italien." En tout cas et heureusement aujourd'hui c'est sûr que Brigitte Macron ne va pas de se mêler de l'intimité des membres de la gay-friendly du gouvernement.  

Kävin'Ka

 

 

 

Tag(s) : #La République en Marche, #Renaissance, #Stanislas Guérini, #François Bayrou, #Edouard Philippe, #Richard Ferrand, #Louis XIV, #Philippe d'Orléans, #Saint-Simon, #Primi Visconti, #Emmanuel Macron, #Brigitte Macron
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :