Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Virginie Le Guay sur RTL a estimé que l'interview de Macron face à Bourdin et Plenel sur BFMTV ressemblait à un "concours de quéquettes !...". Une manière très féminine de préciser que ce fut surtout un affrontement de mâles qui n'avait rien apporté au débat pour résoudre les problèmes des français et que l'interview fleuve qui s'est déroulé pendant plus de trois heures, dimanche soir, s'apparentait surtout à un "combat d'ego souvent inaudible", un peu à la façon de ses maîtres du monde qui, comme s'ils étaient sous la douche, ne se regardent plus le nombril, mais 10 centimètres en dessous.. Toutefois Virginie Le Guay, chef adjointe du service politique de Paris-Match, qui ce lundi soir était l'une des polémistes de l'émission de Marc-Olivier Fogiel "On refait le monde" qui voulait savoir si le débat était "un exercice démocratique ou un combat de boxe", n'a guère précisé en orientant son opinion sur celle d'une compétition virile prétentieuse qui pouvait être celui qui a la plus grande même si "Jupiter", comme on surnomme le Chef de l'Etat, a prouvé qu'il "ne craint rien ni personne et qu'il s'est délecté d'une inébranlable confiance en soi". Et si l'un comme l'autre doivent l'avoir longue (côté bagou évidement) Virgine Le Guay d'ajouter sur l'antenne de RTL qu'Emmanuel Macron "n'a franchement pas été mis en charpi", que le godillot de l'info Jean-Jacques Bourdin de BFMTV/RMC et Edwy Pleinel de Mediapart "n'ont guère donné de brillantes leçons de journalisme". Ceci dit, sans aucun doute la réflexion de Virginie Le Guay souligne implicitement que s'il y avait eu une présence féminine dans ce "concours de biroutes", sa teneur aurait peut être pris un peu plus de hauteur.  

Kävin'Ka

Tag(s) : #politique, #Emmanuel Macron, #BFMTV, #Jean-Jacques Bourdin, #Edwy Plenel, #Macron sur BFMTV, #Virginie Le Guay, #RTL, #Marc-Olivier Fogiel, #On refait le monde, #Mediapart
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :