Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

   Publié le 15/02/2010

 

   Si la France est toute rose, dans un diner mondain parisien en suivant la soirée du second tour des régionales 2010, on ne parlait finalement que de rouge. Oh pas celui du parti communiste complètement absent malgré les escouades de Marie Georges Buffet. Le rouge en question ne concernait encore moins le vin du maitre de maison, mais des chaussettes. Oui, de simples chaussettes, portées tout de même par le premier ministre !...

   Le sujet est venu sur la table lorsque TF1 a montré des images de François Fillon marchant à Matignon juste avant son allocution. Il faisait nuit et avec son costume sombre à chaque pas, on ne voyait que la luminescence de ses chaussettes, sorte de chausse trappe aux résultats. Un pied de nez à la vague rose. Oubliant les élections, la conversation tourna inévitablement sur cette élégance vestimentaire de François Fillon dont le Loden et ses fameuses chaussettes rouges sont l’emblème. Quelqu’un d’un peu plus snob que les autres affirma même une vérité qui fit l'effet d'une bombe.

    – Fillon porte les mêmes chaussettes rouges que le Pape !...

   Un ange passa. Les voix des électeurs sont toujours impénétrables. Cette affirmation pour le prélat de Matignon sembla de prime abord incongrue. Pourtant, elle sauta aux yeux lorsque le snob du diner rappela les codes de l'éducation traditionnelle que tout catho bien dans ses pompes ne doit jamais oublier.

   – Pour un homme élégant mettre des chaussettes rouges avec un costume est le comble du raffinement. Mais attention, à moins d’être un véritable plouc de Neuilly, les chaussettes rouges doivent être fines en fil d’Ecosse et montantes jusqu’aux genoux. Surtout, elles doivent impérativement venir de Rome, de la maison Gammarelli, les maitres tailleurs du Vatican depuis 1790 qui habillent encore aujourd’hui Benoit XVI.

    Le retour aux fondamentaux, vers les valeurs essentielles de la droite, comme le prônent des élus de la majorité présidentielle passerait-il par les chaussettes de Matignon ? Catholique pratiquant, François Fillon n’ignore pas, en tout cas, cette tradition de l’élégance masculine. Lui qui s’est fait plusieurs fois épinglé pour le rouge de ses chaussettes n’a toutefois jamais voulu donner de précisions. Il reste discret sur leur origine, sans doute pour ne pas montrer que le premier ministre d’une République laïque porte les mêmes mi-bas que le Pape. Cela pourrait faire rire certains. Ou vexer d’autres trouvant que ce n’est pas très œcuménique en arborant ostensiblement un symbole qu’on pourrait qualifier de religieux.

   Va-t-il falloir voter une loi contre les chaussettes rouges ?

   Le 10 octobre dernier, François Fillon fut reçu en audience privée par Benoit XVI. As-t-il profité du déplacement à Rome pour faire un shopping chez Gammarelli. En tout cas, il n’a pas fait l’erreur de mettre ses chaussettes favorites devant sa Sainteté. Il s’était déjà fait épingler en janvier 2009 en visite au Québec avec ses chaussettes rouges frisant l’incident diplomatique. Le rouge est la couleur du drapeau du Canada, la seule d’ailleurs avec le blanc, et le mouvement souverainiste québécois a pris cela pour une provocation. François Fillon s’en est excusé rétorquant pour se dédouaner qu’il aimait faire comme les anglais le week-end en s’accordant une tenue plus décontractée, un « Friday wear !, sans pour autant avouer une quelconque spiritualité dan sa coquetterie masculine. C’était fondamental !...

 

   Käviin'Ka

 

 

 

Partager cet article

Repost 0