Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié le mercredi 2 avril 2008

  Dans un diner mondain teinté d’aristos, la conversation tourne toujours invariablement sur la visite de Nicolas Sarkozy chez la Reine d’Angleterre. Ce n’est pas Carla qui,une nouvelle fois, en fait les frais, mais un détail inattendu que le plus snob de la soirée va lancer :
    – " Vous avez vu les chaussures du Président ?... ".
    – " Non, elles étaient comment ? ".
    – " A BOUCLES !... Vous vous rendez-compte !..." .
    – " Ce n’est pas vrai… A BOUCLES !!!... ».
    Et alors que chacun marque un temps d’arrêt de stupeur, que la maitresse de maison va chercher Le Figaro sous le piano pour disséquer à la loupe les photos, certains convives plus nouveaux riches font semblant d’être offusqués tout en cachant du pied discrètement leurs chaussures sous la nappe. Dans un premier temps, ils croient que le Président a fait un mauvais clin d’œil aux français qui ont du mal à boucler leurs fins de mois, oubliant comme chaque fils de bonne famille le sait bien que dans les grands événements, il faut toujours porter des chaussures à lacets, jamais des mocassins même des Weston, et encore moins des chaussures à boucles car, outre le fait que c’est affreux, cela rime avec plouc !... Dans la résonnance de ce vers malheureux, je me souviens d’ailleurs que mon père me disait toujours : « Quand tu sauras lacer tes chaussures, tu seras grand ».
    Pour autant, je ne jetterai pas la pierre au Président, moi qui trouvais si pratique le scratch de mes Hush Puppies de bébé, surtout que je suis plutôt dans la catégorie roi fainéant, celui qui met tout à l’envers ayant grandi à Ville d’Avray à l’ombre de Dagobert. Et si d'autres approuvent le Président qui avec toutes les dorures de la Royauté Britannique, avait bien le droit, lui aussi, d’avoir quelque chose qui brille comme les lambris de la République, ne croyez pas que les lacets sont simplement l’apanage de la bonne éducation.
   Posez donc la question chez les racailles dont la paire de Requins, le must des baskets Nike, est impensable sans ses lacets. Montés en zig-zag ou horizontalement, ils montrent aux autres de la cité que vous n’êtes pas un Mickey. Et comme le chante le groupe de rap Lunatic 45 : « C’est avec son lacet que le tox fait son garot »…

 

    Kavin’Ka

Partager cet article

Repost 0