Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Publié le 19/02/2010

 la morandipoule

 

Si Morandini traite ses confrères Bourdin et Elkabbach de coqs, de lui on dira qu’il est une poule - c’est indéniable ! - à classer évidemment vu la forme de la tête et du bec dans la catégorie du grand tétras, ce gros gallinacé polygame qui se nourrit de conifères. Avec sa ponte quotidienne de mauvais sujets sur le PAF, la poule Morandini cacaille toute la journée sur "Europe 1" gloussant ensuite sur "Direct 8" avec ses poussins, les chroniqueurs Laboulaye et Artufel qui pépient poussifs n’hésitant pas à exhiber leur insuffisance nue en calendrier coquin !...

C’est dans son billet d’humeur du jeudi 17 février 2010 sur "Direct Soir" que Jean Marc Morandini a traité de galliformes Jean-Jacques Bourdin et Jean-Pierre Elkabbach estimant qu’ils menaient un "combat de coqs sans grand intérêt". Le conflit les opposant étant la manière et la forme que doit avoir une interview avec le président de la République.

Finalement plus bateleur que journaliste, Morandini n’a pas compris que Bourdin en refusant d’aller à l’Elysée pour interviewer Sarkozy préférant le recevoir à RMC défend une certaine moralité de la profession, loin de toute déférence, et qu’il faut saluer. La solennité de l’Elysée avec ses lambris, son protocole guindé, interfère sans aucun doute dans la manière de conduire une interview qui deviendra ainsi moins naturelle qu’en direct au micro de la station. En ne comprenant pas cela, Morandini semble avoir oublié ses cours de journalisme à Marseille. Il est vrai qu’à force de caqueter dans les soirées VIP, on devient vite une poule. Si ce n’est une dinde !...

 

Kävin’Ka

 

Partager cet article

Repost 0