Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Publié le 29/03/2011

 

    Les propos à Canal + de Jean François Copé sur François Fillon ont eu l’avantage de mettre en avant une évidence. Le premier Ministre ne serait-il pas finalement un véritable boulet pour le président de la République ? Serait-ce celui qui plombe sa politique, celui qui n’avance pas assez vite sur les réformes comme s’il trainait les pieds, celui qui gouverne sans gouverner s’entourant de ministres à la compétence et l’intégrité plus que discutables style Michèle Alliot Marie ? Le tout dans un dessein particulier, celui de satisfaire des ambitions personnelles.

    Il est vrai qu’il y a chez François Fillon quelque chose de pas très net qui transparait sur son visage. A l’opposé de Nicolas Sarkozy, on ne le voit jamais sourire, le visage crispé comme s’il contenait une haine sourde contre quelqu’un. De là à supposer qu’il jalouse Nicolas Sarkozy, il n’y a qu’un pas d’autant que les deux hommes ont le même parcours, tous deux avocats d’affaires, puis députés-maires, ministres dans les mêmes gouvernements. Mais Fillon en bosseur psycho rigide qu'il est, comme nombre de cathos, ne doit pas apprécier la réactivité et l’esbroufe de Nicolas Sarkozy, lui qui a eu tout juste la moyenne (10/ 20) pour obtenir son CAPA, son certificat d’aptitude à la profession d’avocat.

 

    Kävin'Ka

Partager cet article

Repost 0