Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié le 24/12/2012

 Alain Marty à France 2. C'est genial que la France soit d

La vente du domaine de château de Gevrey Chambertin pour 8 millions d’euros à des Chinois a fait couler beaucoup d’encre, jeudi 23 août. Protestation justifiée, bien que dans certains médias notamment RMC, on trouvait cela tout à fait normal dixit "Les Grandes Gueules". Il est vrai quand l’une d’elles, l’exécrable avocate Marie Anne Soubret, préconise d’envoyer l’armée dans les banlieues pour assurer l’ordre, on ne peut pas s’attendre à quelque chose d’intelligent.

Sur cette vente d’un grand cru de Bourgogne, Alain Bugier sur France 2 y a consacré un long sujet particulièrement bien fait. Mais quel idée d’avoir invité Alain Marty en duplex et de mettre les moyens sur cet homme très controversé, à ne pas confondre avec le très sérieux député de la Moselle. Président de Wine & Business Club, cet Alain Marty là, toujours photographié avec un verre à la main comme un poivrot, se veut  le spécialiste des diners mondains réunissant des patrons qui sur les notes de frais de leur entreprise se payent des gueuletons chez Lasserre, La Truffe Noire, ou se gavent de caviar chez Petrossian. D’ailleurs comme s’il avait déjà un coup dans le nez, sans cravate à la façon d’une Marie Chantal dévoyée, il s’est écrié que "C’est génial " que des étrangers investissent dans le vignoble français car "cela prouve sa vitalité". Et Alain Marty de passer la brosse à reluire comme il le fait au Press Club dont il est membre et où il régale les journalistes d’où, sans doute, cette invitation de jeudi soir. Aucune objection n’a été soulevée sur le fait que des Chinois qui ne font jamais de contrefaçon, ne vendent jamais de produits impropres à la consommation, ne font en aucun cas de sombres tripatouillages, puissent acquérir un vignoble et utiliser comme bon leur semble les étiquettes et les capsules pour les remettre sur d’autres bouteilles et inonder ainsi le marché d’un mauvais Chambertin. Vu la consommation rien que sur leur propre marché qui a fait des bonds exponentiels, plus de 28% d’importation pour les Bordeaux cette année, le retour sur investissement sera vite réalisé. Mais non Alain Marty trouve cela formidable ! C’est pour lui un "bon plan business" comme il l’a appris à l’école des cadres, pardon l’Ecole Supérieure de Commerce de Paris ! C’est"génial "que le Bourgogne français soit ainsi attaqué, que les vrais vignerons français ne seront bientôt plus que des employés de multinationales et qu’aucun pouvoir public ne veut prendre les mesures nécessaires pour y remédier en interdisant toute vente à des étrangers pour préserver le "made in France". Il faut dire que le gouvernement est pris actuellement par une autre valse des étiquettes. C’est génial !...

 

Kävin’Ka

Partager cet article

Repost 0