Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Kävin'Ka...

 

Valérie Bougault-Delage veut un vrai wifi pour tousTrès french-tech, Valérie Bougault-Delage, la candidate En Marche ! pour le 16e aux législatives, veut développer un véritable wifi gratuit dans la capitale, chacun constatant que le "Paris Wifi" installé en 2016 avec le concours de la Région Ile-de-France dirigée par Valérie Pécresse (LR) s'avère peu performant si ce n'est mords-moi le nœud. Les points d'accès sont débranchés à la fermeture des équipements municipaux sans parler de ceux installés dans les jardins publics qui ferment évidemment la nuit, ce qui n'est pas très pratique pour les touristes voulant surfer. Il est vrai qu'en matière de numérique, on a l'impression que Paris est encore à l'heure du Bi-Bop, cet ancêtre du téléphone portable dans les années 90 où il fallait se trouver près d'une borne pour appeler ou recevoir des appels.

Si elle est élue, VBD (comme on l'a surnomme) a précisé qu'elle allait demander aux opérateurs d'étudier et mettre en place un système performant de manière que le16e soit l'arrondissement leader en la matière et que le wifi gratuit soit vraiment pour tous et pas simplement offert aux gens de passage mais aussi destiné à tous ceux qui ont des revenus modestes et ne peuvent installer une box en permanence chez eux faute de moyens. « Le wifi pour tous, cela peut être une réalité dans Paris » a-t-elle précisé ajoutant qu’un parlementaire doit concevoir et imaginer les nouveaux services publics du quotidien des gens et surtout « ne pas confondre le rôle de député avec celui très local de maire » lançant par la même une pique envers Claude Goasguen, le député-maire LR sortant, qu’elle a largement devancé, dimanche, lors du premier tour des législatives.

C’est au cours d’une réunion d'information organisée par Les Jeunes avec Macron sur le développement des entreprises du numérique et qui se tenait mardi soir au siège de la société Onepoint, acteur majeur de la transformatgion digitale, que VBD a précisé sa volonté de développer le wi-fi gratuit suite à une question d'un startupper, Steve Levy, qui s’étonnait du retard de Paris en la matière à l’opposé de nombreuses autres capitales. Après un passionnant exposé de Gilles Widawski, son suppléant, sur l’implication du numérique dans le développement des industries nouvelles et les enjeux que cela représente pour le développement de l’emploi, la candidate de La République en marche ! (le point d'exclamation du libellé officiel marque la volonté) a reçu un soutien de poids, celui du nouveau porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, secrétaire d’état chargé des relations avec le parlement. Par sa présence, celui-ci rappelait qu’Emmanuel Macron se veut le président du numérique avec un plan de 10 milliards d’Euros d’investissement pour la digitalisation de la société liées aux nouvelles technologies, qui selon lui est un levier de croissance indispensable à la libération de l'innovation et dont Valérie Bougault-Delage est l’incarnation type sur le terrain, celle de l’implication socio-politique des enjeux du nouveau millénaire.  

Tag(s) : #Valérie Bougault-Delage, #Gilles Widawski, #Christophe Castaner, #Steve Levy, #Claude Goasguen, #16e arrondissement, #Législatives 2017, #14e circonscription Paris, #Emmanuel Macron, #VBD, #Les Jeunes avec Macron, #Onepoint, #La République en marche !

Partager cet article

Repost 0