Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Xavier Thomas

Le policier abattu jeudi soir sur les Champs-Elysées, Xavier Jugelé, 37 ans, était exemplaire au service des autres affichant même sa différence dans sa vie privée. Lui qui laisse un compagnon, était membre  de "Flag-policiers gendarmes LGBT", affirme cette association de défense des Lesbiennes, Gays, Bi et Trans (LGBT) du Ministère de l'Intérieur qui regroupe la Police Nationale, la Gendarmerie Nationale, mais aussi la Police Municipale et tous les sympathisants. Particulièrement émue par le choc de la disparition tragique de Xavier Jugelé, l'association Flag a ainsi changé la photo de couverture de son Facebook montrant un portrait de Marianne la larme à l'œil avec un petit texte "Flag ! Police gendarmerie en deuil". Et dans la foulée, Flag précise même qu'elle a décidé d'annuler le "Tea Dance" prévu ce dimanche au club Parisien "La Boite" rue des Lombards dans le Marais. "Convaincu que vous comprendrez notre choix, le cœur de nos adhérentes et adhérents n'est pas à la fête.» peut-on lire ainsi sur le site qui a reçu plus de mille commentaires de soutien, une compassion et une tristesse ne venant pas seulement de jeunes gens ou jeunes filles. "Courage à son compagnon et à toute sa famille, c'est tellement dur», précise Aimty Chardon, retraitée et ancienne caissière chez Leclerc. De fait, "Ça ne me semblait pas humainement possible d’aller danser dimanche soir alors qu’un de nos collègues est tombé hier soir" explique ainsi le président de Flag, Mickaël Bucheron, également Policier à Paris qui s'est exprimé auprès du site du magazine gay "Têtu" ajoutant : "Quand j’ai compris que c’était quelqu’un de chez nous, c’était choquant. Lorsqu’un policier meurt en service, on est tous très émus et sensibles au drame qui survient. De le connaître et de savoir qu’il était membre de l’association, ça donne une toute autre ampleur… On met beaucoup de temps avant de comprendre. On n’a pas de mots…».

Le terroriste a-t-il agi en connaissance de cause ? A-t-il ciblé son attaque ? On peut, en effet se poser la question. Professionnel et engagé, Xavier Jugelé à la gentillesse naturelle était adhérent Flag depuis plusieurs années selon «Têtu» et soutenait l’association régulièrement malgré les contraintes de son métier. Il était pacsé avec son compagnon, également adhérant Flag, bien que celui-ci ne soit pas policier. Nombre de médias ont curieusement occulté la vie privée du policier exemplaire, comme si celle-ci était honteuse pour un représentant des forces de l'ordre. Un véritable scandale. Ainsi, France 2 au journal de 20 heures a juste indiqué que Xavier Jugelé "laisse un compagnon endeuillé" après avoir interviewé un autre dirigeant du Flag, Alain Parmentier, sans toutefois préciser la nature de l'association indiquant juste et hypocritement qu'il s'agit d'une simple "association de défense des policiers". Il est vrai, comme l'indique sur Facebook, Andrew Mac Carthy, l'ancien boys band membre des G-Squad," qu'on se fiche" de la vie privée du policier tué ajoutant : "C'est d'ailleurs un manque de respect que de la résumer à cela, il a été touché dans l'exercice de sa fonction et aujourd'hui être Policier est un noble métier ! Paix à son âme !"...  Mais comme le souligne sur le même Facebook, l'écrivain Paulo de Tarso Perez :"C'est très bien d'avoir le courage d'affirmer et montrer qu’il y a une énorme différence entre ce « qu’on » pense de l’homosexualité et la réalité. Et que tous les gays peuvent être bien établis, avoir un excellent travail et être de très bons professionnels..."

Kävin'Ka

 

 

Tag(s) : #société, #Attentats à Paris, #Policier abattu sur les Champs-Elysées, #Xavier Jugelé

Partager cet article

Repost 0