Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Kävin'Ka...

 

On peut faire dire n'importe quoi à un cliché et traiter Pujadas de nazi a démontré le vice-président du Front National ridiculisant Laurent Ruquier à ONPC...

On peut faire dire n'importe quoi à un cliché et traiter Pujadas de nazi a démontré le vice-président du Front National ridiculisant Laurent Ruquier à ONPC...

Pour prouver des allégations mensongères contre un proche de Marine Le Pen accusé de faire un salut nazi, Florian Phillipot a brandi, samedi soir chez Ruquier, une photo de David Pujadas semblant faire le même salut fasciste, tout comme deux autres clichés d'Emmanuel Valls et Christiane Taubira alors que ceux-ci ne font que des gestes amicaux devant la foule, tandis que Pujadas est juste à son bureau et fait un signe au photographe de France 2."Vous voyez comme c'est facile les méthodes malhonnêtes" précisa le vice-président du Front National. Ce sont même carrément des "méthodes de voyous" avait lancé Marine Le Pen contre David Pujadas lorsque celui-ci au cours de l'Entretien Politique, de la semaine dernière sur France 2, avait montré une photo d'Axel Loustau, le trésorier de la campagne présidentielle de la candidate du FN, lui aussi bras levé tel un salut fasciste lors d'une fête privée alors qu'il faisait simplement "un geste amical à des amis" a affirmé Marine Le Pen.

Outre le fait de rétablir une vérité et préciser qu'on peut faire dire n'importe quoi à une photo en détournant son sens, cet instantané de Florian Philippot a eu l'avantage de faire sortir Laurent Ruquier du bois face au Front National et d'avouer qu'il était un fervent militant anti-FN. Un excellent moment de télé grâce à un sang-froid, un mélange de complicité qu'a su implicitement instaurer Philippot face à Ruquier tel un coming out d'une sexualité commune. "Allez-avouez le"... Et Ruquier acculé de rétorquer. "Non, je n'ai pas de problème avec cela. J'assume. Vous n'arrêtez pas de dire que je suis un militant anti-Front National et bien vous me complimentez...". "Et bien, vous voilà !...", de conclure Philippot en applaudissant que la vérité apparaisse au grand jour.

Cette démonstration imagée de Florian Phlippot a eu lieu après une passe d'armes envenimée entre le polémiste Yann Moix qui avait énuméré une longue liste de membres du FN qui se sont mal comportés par le passé. "Vous savez, il y a des gens qui sont sur le service public qui ont préfacé des livres épouvantables" rétorqua aussitôt Florian Philippot visant ainsi carrément Yann Moix qui a préfacé "Anthologie des propos contre les Juifs, le judaïsme et le sionisme" de Paul-Eric Blanru interdit à la vente par la Justice à la suite d'une plainte de la LICRA . Visiblement gêné Yann Moix fit aussitôt une réponse aberrante:"Si vous êtes au lycée avec Marc Dutroux est-ce que vous êtes pédophile pour autant à l'âge de 40 ans ?". Et Philippot d'enfoncer le clou "vous tombez dans votre propre piège" reprochant ainsi la technique de l'amalgame utilisée en permanence contre le FN."Ce sont les pratiques que vous pratiquez constamment..." précisa-t-il dénonçant la polémique relatée précédemment contre Marine Le Pen qui lors de son récent déplacement en Russie s'est fait berner aux demandes de selfies posant tout sourire avec le député Vitaly Milonov, connu pour ses déclarations homophobes et antisémites.

Peu après cet échange musclé Laurent Ruquier qui a pra finalement fait son coming-out de militant anti-FN acculé par Florian Philippot affirmant "Non, je n'ai pas de problème avec cela. J'assume. Vous n'arrêtez pas de dire que je suis un militant anti-Front National et bien vous me complimentez...". "Et bien, vous voilà !...", de conclure Philippot en applaudissant que la vérité apparaisse au grand jour.

Tag(s) : #politique, #Florian Philippot, #Front National, #Laurent Ruquier, #On n'est pas couché, #David Pujadas, #France 2

Partager cet article

Repost 0