Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Kävin"Ka...

Bienvenue place Beauvau en tête des ventes

 

 

Le livre polémique du « cabinet noir » de Hollande dénoncé par François Fillon, le fameux « Bienvenue place Beauvau », est numéro un des ventes des essais et documents politiques et géopolitiques comme on a pu le constater à la Fnac (photo ci-jointe). L'ouvrage a bénéficié d'un coup de pouce inattendu du candidat des Républicains à la présidentielle. Nombre de libraires se sont ainsi retrouvés la semaine dernière en rupture de stock et il a fallu réapprovisionner en urgence prenant de cours la maison d'édition Robert Laffont qui a fait imprimer à la hâte 40.000 exemplaires de plus. Toutefois à la Fnac, ce vendredi matin, du còté des vendeurs du rayon livre, on ne manquait pas de préciser que ce n'est qu'un « Feu de paille, on sent déjà que cela s'essouffle, les ventes vont vite retomber". Et de fait « L'Avenir en Commun » de Jean-Luc Mélenchon qui est à la deuxième place va peut-être passer numéro un.

Sans aucun doute les auteurs de  « Bienvenue place Beauvau. Police: les secrets inavouables d’un quinquennat » peuvent dire un grand merci à Fillon pour la pub qu’il a fait à leur livre. Ce qui, soit-dit en passant, ne manque pas d’être cocasse car deux d’entre eux, Didier Hassoux et Christophe Labbé, sont journalistes au Canard Enchaîné, l’hebdomadaire qui a révélé le « Pénelogate », le troisième Olivia Recasens, se trouve être une ex-journaliste du Point. Fillon enrichit donc ceux qui le démolissent. L'ex-premier ministre serait-il grand seigneur malgré tous ses costards ?

Le livre rappelons-le traite de l'organisation trouble des relations entre le pouvoir, la justice, la police, et il a été envoyé à la presse quelques jours avant 'L'Emission Politique" sur France 2, le 23 mars dernier présenté par David Pujadas, avec comme invité François Fillon. En découvrant dans l’hebdo « Valeurs actuelles » les meilleures feuilles, le vainqueur de la primaire de la droité, fragilisé depuis deux mois par les soupçons d'emplois fictifs de sa femme, sauta sur l'occasion pour confirmer avec virulence sur France 2 que tous ses ennuis venaient d'un complot de l'Elysée et d'un « cabinet noir » orchestré par François Hollande lui-même. Pour étayer ses dires, François Fillon de citer alors l'ouvrage en question ce qui provoqua dans la foulée une vive réaction du chef de l'Etat qui condamna alors avec la plus grande fermeté les « allégations mensongères » de Fillon. Et tous les médias de décortiquer et commenter dans une folie de.la surenchère « Bienvenue place Beauvau » et les auteurs de préciser avec un certain faux-cul comme paniqués par la tournure des événements que leur livre n'apporte pas de preuves d'un cabinet noir. Certes mais il laisse apparaître des indices plus que troubles. Ces mêmes auteurs avaient déjà chez le même éditeur sorti précédemment en 2012 « L'espion du Président, au coeur de la police politique de Sarkozy » dont ils ont repris d'ailleurs plusieurs passages pour leur nouvel ouvrage. Comme quoi, c’est toujours avec du réchauffé qu’on fait les meilleurs pots…

 

 

 

 

Tag(s) : #politique, #François Fillon, #Présidentielles 2017, #France 2, #Bienvenue place Beauvau, #Robert Laffont, #Didier Hassoux, #Christophe Labbé, #Olivia Recasens, #François Hollande, #Les Républicains, #Valeurs Actuelles, #Nicolas Sarkozy, #Jean-Luc Mélenchon, #L'Émission Politique

Partager cet article

Repost 0