Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Kâvin'Ka...

Alors que Nike Le hijab de Nike handicape Paris pour les J0 de 2024sort en 2018 sa première collection de hijab, le port du voile sportif par les femmes musulmane handicape sérieusement Paris pour les Jeux Olympiques de 2024, la France proscrivant tout signe à caractère religieux dans les stades. Les gesticulations de la maire de Paris, Anne Hidalgo, et du comité "Paris 2024" ne servent donc à rien car la France sera éliminée d’office par manque de pluralité et l'intransigeance de sa laïcité poussée à l'extrême incomprise dans le monde entier. En effet, si Paris était choisie nombre d’athlètes féminins de confession musulmane ne pourraient y participer ce qui pour le CIO (Comité International Olympique) est inadmissible, voir carrément impensable, vu l’universalité des Olympiades. Il est vrai que si l’article 50 de la charte du CIO exclut tout signe à caractère politique ou religieux dans les stades, mais pour lui le hijab est juste un signe culturel et, de fait, peut être accepté comme on a pu le voir aux jeux de Rio en 2016 où l'Arabie Saoudite et plusieurs autres pays ont envoyé des athlètes voilées sans que le CIO leur refusent l'accès. Seules des féministes enragées venues surtout de France avec le soutien de la Ligue du Droit International de la Femme (LDIF) ont protesté mais le CIO ne les a pas écoutées restant ferme sur sa position, laissant surtout le soin à chaque fédération nationale de trancher.
C'est déjà à cause de l'interdiction du voile que Paris a été éliminé des Jeux Olympiques en 2012 au profit de Londres,la tolérance dans la capitale anglaise ayant permis à des athlètes voilées de concourir, mais aussi à de simples hôtesses voilées d'y travailler comme on a pu le voir parmi le public dans les stades ou sur les podiums, et cela le plus naturellement du monde
. Bien sûr, ce boycott de la France pour les JO n’a pas été dit officiellement, mais on sait qu'un lobbying particulièrement intense des pays riches du Golfe tel l'Arabie Saoudite, mais aussi le Qatar très impliqué dans le sport, a été décisif dans le choix final. Comme leurs familles possèdent ou sont majoritairement influentes dans la plupart des sociétés qui sponsorisent les Jeux, entre Nike et Coca-Cola, ils ont mis leur veto pour la France en 2012. Et en 2024, cela ne risque pas de s'arranger. C'est certain.
 

Tag(s) : #Hijab Nike, #JO Paris 2024, #sport, #actualité, #mairie de Paris, #Anne Hidalgo JO 2024, #Actualités, #Voile islamique aux Jeux Olympiques, #Ligue du Droit International de la Femme

Partager cet article

Repost 0