Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Kävin'Ka...

Jean-Jacques Bourdin étouffe sa femme Anne Nivat

 

Comme à RTS Bourdin à ONPC va-t-il monopoliser la parole ?

Grand reporter de guerre, Anne Nivat, est-elle victime de la surmédiatisation de son encombrant mari Jean-Jacques Bourdin ? Pour la sortie de son nouveau livre "Dans quelle France on vit", certains médias la présentent comme étant surtout l'épouse de la star de la matinale sur BFM-TV et RMC, et Bourdin de ne rien faire pour changer cela, étouffant la créativité et le travail  de son épouse. Ainsi, confortant cette impression qu'Anne Nivat ne réussit que grâce à lui, Bourdin a annoncé, ce matin à l'antenne de RMC, qu'il était l'invité de l'émission ""On n'est pas couché", samedi sur France 2, à l'occasion de la sortie du nouveau livre de sa femme, et comble de l'opportunisme qu'il allait en profiter pour encore parler politique avec Jean-Luc Mélanchon également invité de Laurent Ruquier dont  l'enregistrement est prévu jeudi. . Et de fait qu'il allait encore une fois monopoliser la parole comme sur la RTS (Radio Télévision Suisse) dans l'émission "Pardonnez-Moi" de Darius Rochebin, sorte de thérapie de couple télévisuelle (photo). Mais pourquoi, le godillot de l'info qu'est Bourdin s'immisce-t-il ainsi dans la promo de sa femme ? Pourquoi ne la laisse-t-il pas s'exprimer seule ? Pourquoi a -t-il besoin "de ramener sa fraise" pour reprendre son langage ? Sans doute qu'il digère mal un complexe, lui qui ne sait pas écrire obligé de prendre un nègre pour rédiger son pamphlet d'autosatisfaction "L'homme libre". Et c'est bien regrettable.

En tant que grand reporter de guerre, Anne Nivat est spécialisée des zones sensibles à l'étranger. Visiblement dans cette enquête-vérité qu'est "Dans quelle France on vit", elle considère que l'hexagone est devenu une zone sensible et son point de vue, son regard sur notre pays, doit-être des plus pertinentes d'autant qu'elle s'est immergé dans six villes de France, Evreux, Lyon, Laval, Montluçon, Lons-le-Saumier, Ajacio, vivant auprès des familles qu'on dit oubliées.  "A mille lieues des discours stéréotypés charriés  par la campagne électorale de cette année 2017, ce récit dénué de préjugés sonne "vrai" parce qu'il a été recueilli sans hâte et sans tabou..." peut-on ainsi lire sur le site de l'éditeur Fayard. Et cela donne envie d'écouter Anne Nivat raconter son récit, nous livrer des anecdotes de ses rencontres avec les Français. Mais non, Jean-Jacques Bourdin chez Ruquier va faire encore une fois le saltimbanque, nous abreuvant de banalités, de clichés comme chaque matin sur RMC. Vraiment pour une fois, il  "pourrait la fermer", faire preuve d'humilité, et laisser enfin la parole à son épouse au lieu de l'étouffer d'autant qu'elle est l'auteur d'une dizaine de livres dont  "Chienne de guerre" qui a reçu en 2000 le prix Albert Londres qui couronne chaque année le meilleur grand reporter de la presse écrite. C'est tout dire de l'intérêt qu'Anne Nivat suscite bien loin des bourdinage d'une matinale...

Tag(s) : #actualité, #livres,, #Anne Nivat, #Dans quel France on vit, #RMC, #BFM-TV, #Laurent Ruquier, #France 2, #On n'est pas couché, #Jean-Jacques Bourdin, #Fayard

Partager cet article

Repost 0