Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Kävin'Ka...

Premier marié homo de France, Vincent Boileau-Autin critique fortement la ligne de défense d'Emmanuel Macron sur les rumeurs qui insinuent qu'il est gay et qu'il mènerait une double vie avec Mathieu Gallet, PDG de Radio France. Figure influente du monde gay, membre de l'EuroPride et président de l'association Fierté Montpellier, Vincent Boileau Autin aurait aimé que le candidat à l'élection présidentielle ne se limite pas à expliquer "qu'il ne l'est pas" est fasse preuve d'une hauteur d'esprit digne d'un chef d'état. ''J'aurais trouvé plus percutant, dit-il, que ses conseillers en communication lui suggèrent fortement une formulation plus engagée du genre : "Non, je ne suis pas homosexuel, et quand bien même ! Le savoir-faire n'est pas exclusif à l'hétérosexualité." Le propos aurait été un acte contributif à la lutte contre l'homophobie et à la banalisation de l'homosexualité...".

Mais Emmanuel Macron, qui encore une fois n'en rate pas une, s'est borné à démentir en faisant rire la galerie comme lors de son meeting "En Marche" au théâtre Bobino, à Paris expliquant que le gay des rumeurs ne pouvait être lui mais son hologramme en référence à la performance technique effectuée la veille par le candidat Jean-Luc Mélenchon qui s'était dédoublé en direct de Lyon à Paris grâce à son hologramme. Une réponse bien pauvre pour l'ex ministre des finances qui entend gouverner la France d'autant qu'il s'est ensuite réfugié derrière sa femme expliquant que c'est "désagréable pour Brigitte de faire courir l'idée que je suis duplice, que j'ai des vies cachées ou autre chose. Mais, je vous rassure, comme elle partage tout de ma vie, du soir au matin, elle se demande simplement comment physiquement je pourrais faire...". Et Macron de préciser "heureusement, je ne l'ai jamais rémunérée pour cela" faisant une mauvaise allusion à Pénélope Fillon ajoutant encore : "je n'ai pas de double vie et je tiens plus que tout à ma vie familiale et maritale...".

Ce qui a encore fait bondir Vincent Boileau-Autin qui se présente aux prochaines législatives sur la première circonscription des Français de l'Etranger sans étiquette juste "100% citoyenne". Pour lui "Nombre de politiques nationaux et locaux, ayant pour certains des doubles vies ou quelques expériences, continuent de se cacher laissant supposer qu'être homo ou bi est encore une tare en 2017. Ils créent ainsi leur propre casserole, mais ça, j'ai envie de dire que c'est leur problème... L'honnêteté commence par montrer qui l'on est !". Et Vincent Boileau-Autin qui se fiche que Macron puisse être homo n'attend pas que les élus revendiquent leur orientation sexuelle comme un acte militant. "Je n'attends pas non plus qu'ils la masquent éhontément ou pire, qu'ils tournent le dos à la lutte contre les LGBTphobies de peur d'être démasqués. Et malheureusement leur silence participe insidieusement à l'homophobie, leur responsabilité s'en voit engagée quoi qu'ils en pensent. Est vécu comme "normal" par les citoyens-nes ce qui est vécu normalement, et l'homosexualité est tout ce qu'il y a de plus normal et banal ! Bertrand Delanoë avait pourtant ouvert la voie sans que cela l'empêche d'être élu Maire de Paris à deux reprises, et de faire son travail. Mais n'est pas Delanoë qui veut...".

 

Tag(s) : #politique

Partager cet article

Repost 0