Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

M6, la reine du shopping, Cristina Cordula, "mitraillée" rue des Eaux...

Venelle typique du vieux Paris, la rue des Eaux à deux pas du métro Passy dans le 16ème, est le théâtre d'un crime sordide, celui d'une star du relooking retrouvée assassinée. C'est l'un des chapitres du nouveau roman de Kävin'Ka consacré au show-biz parisien. Et comme par hasard, alors qu'il sortait de chez lui ce jeudi matin, le romancier journaliste est tombé nez à nez avec la reine du shooping de M6 et Téva, Cristina Cordula, qui se faisait largement mitrailler par un photographe, ayant choisi l'endroit adéquat pour une séance photo destinée à sa promo afin de faire parler d'elle. Le réel rencontrait ainsi curieusement la fiction.. Evidemment, Kävin'Ka appréciant la tenue stylée tout en blanc de la relookeuse en chef de la saluer d'un simple "Bonjour" amical sans lui dévoiler, pour ne pas l'effrayer, comment dans son roman on a retrouvé le corps démembré d'une star du relooking, le visage méconnaissable portant des coups de bouteille de vin. D'ailleurs nombre de voisins surnomment l'endroit "La rue du Crime", non qu'il y vraiment eu un drame connu, mais son côté exigu, ses murs étranglés, son escalier interminable tout en long et aux dalles plates, peuvent cristalliser la peur ou l’obsession de l'agression surtout si on a l'imagination fertile. Comme le signale Honoré de Balzac dans "Ferragus", il existe dans Paris des rues "assassines" qui façonnent la littérature surtout si l'intrigue se révèle sociale. Et à deux pas de la Tour Eiffel, ils sont nombreux, des simples promeneurs aux touristes, à venir prendre en cliché la ruelle. Et la rue des Eaux, à la nuit tombée au clair-obscur des lanternes anciennes, comme celles d'autrefois à huile de tripes aux odeurs nauséabondes, les jeunes gens désoeuvrés s'y rassemblent se jouant des ombres pour s'adonner à leur vice, le voisinage retrouvant certains matins des cadavres de litron et les murs recouverts de graffitis obscènes que la ville de Paris rebadigeonne vite pour cacher la transgression de la norme d'autant qu'il ne faut surtout pas rappeler que chaque pavé de Paris est bien rouge, surtout dans les beaux quartiers..

Véritable source d'inspiration, la rue des Eaux comporte deux tronçons distincts, l'un de 130 mètres venant du quai de Passy où Jean-Paul Belmondo a tourné une scène du "Professionnel". Le second, là même où Cristina Cordula s'est faite mitrailler, est donc uniquement piéton. Si rétréci avec ces escaliers s'élevant sur une longueur de 63 mètres, il ne permet le passage d'aucune voiture.Anciennement nommée ruelle des Eaux, artère minuscule doit son nom au voisinage de la source minérale ferrugineuse de Passy qui fut découverte lors de son creusement et qui, aujourd'hui, a disparu dans les méandres des côteaux de Chaillot alors plantés de vignes. Le vin récolté était entreposé dans d'anciennes carrières aménagées ou d'ailleurs s'est installé aujourd'hui le musée du vin...

M6, la reine du shopping, Cristina Cordula, "mitraillée" rue des Eaux...
M6, la reine du shopping, Cristina Cordula, "mitraillée" rue des Eaux...
M6, la reine du shopping, Cristina Cordula, "mitraillée" rue des Eaux...
M6, la reine du shopping, Cristina Cordula, "mitraillée" rue des Eaux...
Tag(s) : #People, #M6, #Cristina Cordula, #Les Reines du Shopping, #Téva

Partager cet article

Repost 0