Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Kävin'Ka

Euro 2016 : Payet, un bisou bien gay sur la basket de Griezmann

On ne dira pas que Dimitri Payet "kiffe les skets", mais tout de même, la façon qu'il a eue d'embrasser la pompe d'Antoine Griezmann, dimanche lors du match des Bleus contre l'Irlande, a de quoi surprendre. Baiser ainsi la basket de son partenaire en la caressant, tout comme l'a fait sensuellement de la main l'attaquant de l'équipe de France, évoque inévitablement et de façon étrange une déviante très répandue de pratiques sexuelles, surtout chez les gays. Les adeptes de cette coutume surnommés les "sneakers" appréciant l'odeur de sueur mêlée aux dilatations thermiques qu'occasionne la pression constante de l'effort sportif sur le cuir, la colle et les matières synthétiques rappelant certains stimulants vasodilatateurs tel le poppers. Et les petites annonces sur le net d'être ainsi rédigées "plan-skets-cho7" entre "laskars" gays. Et en la matière Payet avec sa boucle d'oreille fait plutôt "bogosse" de cité, le Réunionnais ayant grandi au Havre..

Evidemment Dimitri Payet ne carbure pas à cela, lui qui est marié et père d'un petit garçon âgé de 6 ans qui porte la même coupe iroquois que lui. C'est juste pour féliciter Antoine Griezmann d'avoir marqué deux buts qu'il s'est laissé aller à ce geste amical qui peut être mal interprété vénérant ainsi de façon inattendue, si ce n'est curieuse, la chaussure du buteur de l'Athlético de Madrid, bien sûr celle du pied gauche vu qu'il évolue en poste d'attaquant ailier gauche. Celui-ci s'est laissé faire comme un jeu entre eux. Un ébats entre mecs. Un pied de nez surtout à l'establishment, que TF1 a zappé malgré le direct, tandis que François Hollande dans les tribunes avec son écharpe de supporter ne faisait pas très sérieux ; lui qui s'interdit de descendre dans les vestiaires après les matchs redoutant sans doute plus l'affront d'un refus d'une poignée de mains qu'une quelconque gêne d'odeurs de mâles qui titilleraient sa libido d'autant qu'il a dû être servi avec Emmanuel Valls, le catalan comme tous les sangs chauds devant avoir le débordement olfactif généreux de l'aisselle.

En tout cas, Antoine Griezmann s'est senti des ailes après la mi-temps en marquant deux buts. Il a ainsi enlevé une énorme épine du pied aux Bleus empêtrés dans un match à l'envers avec le penalty de Robbie Brady dès la 2e minute. Sans doute que Griezmann qui a grandi à Macon non loin de Lyon où se déroulait le match jouait quasiment à domicile portés par ses "Puma Overspeed" qui sont devenue maintenant légendaires, à faire pâlir les "Rekins" de Nike considérés comme le summum des "sneakers addicts" qui aiment lécher toute la nuit. Et le double coup de Grizou valait bien de la part du Payet, un si tendre bisou...

Euro 2016 : Payet, un bisou bien gay sur la basket de Griezmann
Euro 2016 : Payet, un bisou bien gay sur la basket de Griezmann
Euro 2016 : Payet, un bisou bien gay sur la basket de Griezmann
Tag(s) : #Sport, #Euro 2016, #Les Bleus, #Dimitri Payet, #Antoine Griezmann

Partager cet article

Repost 0