Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Journaliste au Figaro Tristan Quinault Maupoil semble soutenir les propos de Jean-Marie Le Pen sur PétainJournaliste au Figaro Tristan Quinault Maupoil semble soutenir les propos de Jean-Marie Le Pen sur Pétain

Journaliste au Figaro Tristan Quinault Maupoil semble soutenir les propos de Jean-Marie Le Pen sur Pétain

Surnommé par certains "Le grand vainqueur de Verdun", le maréchal Pétain serait le "grand" exclu des cérémonies de Verdun selon Jean-Marie Le Pen. Comme par hasard, l'un des seuls médias a relater ces propos est le site du journal de droite "le figaro.fr" qui reprend la vision partisane de l'infréquentable exclu du FN reproduisant son twit où il rend "honneur" au maréchal Pétain le nommant "général Pétain vainqueur de Verdun" pour reprendre ses mots, Phlippe Pétain à l'époque n'étant que général. Et l'article du "figaro.fr" signé du journaliste Tristan Quinault Maupoil d'avoir oublié toute déontologie professionnelle en rappelant les affirmations scandaleuses de Le Pen sur Pétain "Je n'ai jamais considéré le maréchal Pétain comme un traître...L'on a été sévère avec lui à la Libération" sans nuancer le moins du monde ces propos indignes et préciser que ce sont à cause de telles visions polémiques, comme ceux sur les chambres à gaz "détail" de la Seconde Guerre mondiale, qui ont valu à Le Pen d'être exclu du mouvement qu'il a fondé et mené aujourd'hui par sa fille Marine. Mais surtout le journaliste en question omet de préciser que c'est surtout le gouvernement de Vichy qui étiquetait le maréchal Pétain "vainqueur de Verdun" alors que son rôle à Verdun fut pourtant minime. Certes, il était en poste à Verdun mais du 25 février au 19 avril 1916 et la bataille a été gagnée sans lui par la France huit mois plus tard... Pourquoi Phlippe Quinault Maupoil ne l'évoque pas ?. Est-ce parce que "Le Figaro" épouse les fausses affirmations historiques de Le Pen en reprenant en choeur "Maréchal nous voilà !..."? Ce même Tristan Quinault Maupoil est un habitué de la stigmatisation en concentrant les paradoxes et les amalgames au déshonneur d'un journaliste plus militant que professionnel comme le prouve sa prise de position sur twiter pour saboter le formulaire d'inscription interne des partisans du mariage pour tous. On comprend qu'à l'Ecole Supérieure de Journalisme de Paris; où il était rédacteur en chef de la radio avant de rejoindre "Le Figaro", on a préféré s'en séparer pour qu'il ne pollue pas le cerveau des étudiants en herbe.

Toujours est-il qu'on peut vraiment s'interroger sur la santé professionnelle des journalistes du "Figaro" si on en juge encore par cette autre perle sur la page Facebook d'un ex parti à la retraite, Jean Pigeot. Parmi les commentaires sur les cérémonies de Verdun vu le cirque que c'était avec le "jogging sur les tombes", certes maladroit si ce n'est sacrilège, on lit ainsi : "pourquoi ne pas avoir carrément engagé des singes...". Mais où va-ton ?

Kävin'Ka

Verdun, Le Figaro pétainiste ?
Verdun, Le Figaro pétainiste ?
Tag(s) : #politique, #société, #commémoration de Verdun

Partager cet article

Repost 0