Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Kävin'Ka...

Un indécent parcours du combattant...
Un indécent parcours du combattant...

Invité de "Bourdin Direct", Florian Philippot n'a pas mâché ses mots sur la scénographie choisie pour la commémoration de Verdun la trouvant scandaleuse et inconvenante. "L'espèce de jogging au milieu des tombes, sur les tombes de ceux qui sont justement tombés pour la France.... c'est d'une indécence et d'une rare gravité", a ainsi précisé le vice-président du Front National rappelant que la bataille de Verdun a fait plus de 700.000 morts. Une mise en scène qui se voulait tendance se révélant il est vrai plutôt inappropriée. "Mais qui a pu imaginer cela. Il n'y a vraiment plus rien de sacré, plus rien de respectable, a ajouté Florian Philippot s'avouant extrêmement choqué. Je suis indigné d'avoir vécu cela. Je ne pensais pas que c'était possible et qu'on arriverait à un tel niveau d'ignominie et d'une dégénération du caractère sacré de nos morts".

C'est le cinéaste allemand Volker Schlöndorff, chef de file du nouveau cinéma allemand dans les années 60 et 70, qui a réalisé la mise en scène de cette cérémonie du centenaire de la bataille de Verdun qui s'est déroulée, ce dimanche à l'ossuaire de Douaumont, en présence de François Hollande et de la chancelière allemande Angela Merkel. Il a réuni quelques 3400 jeunes Français et Allemands qui ont surgi de la forêt pour courir au milieu des tombes blanches au rythme des tambours du Bronx. Puis, alors qu'ils n'ont "aucune conscience historique" pour reprendre les mots de Marie Drucker qui commentait la retransmission sur France 2 ,ls ont fait semblant de se battre, certains en rigolant, au pied de l'ossuaire, tandis que la mort juchée sur des échasses allaient les faucher. Outre le sacrilège dénoncé par François Philippot c'était sans aucun doute d'une pauvreté scénique famélique et affligeante.

Chez le godillot de l'info qu'est Jean-Jacques Bourdin, le numéro 2 du FN s'en est pris également au discours de François Hollande le comparant à un camelot : "En tant que chef de l'Etat, il aurait dû glorifier nos héros, ses poilus qui sont tombés quand même pour la France et ils savaient pourquoi ils se battaient... Au lieu de cela, il a profité de cette commémoration pour vendre sa camelote européiste. Le discours du centenaire de Verdun a fini sur l'emploi et le chômage au sein de la zone euro et qu'il fallait défendre cette zone euro ainsi que l'union européenne. Ce n'est pas possible, il n'est pas chef de l'Etat. On ne vend pas sa camelote à toute occasion. Parfois, il faut avoir un peu de hauteur et de dignité dans le propos...".

BFM-RMC : Florian Philippot (FN) s'indigne du "jogging" de VerdunBFM-RMC : Florian Philippot (FN) s'indigne du "jogging" de Verdun
BFM-RMC : Florian Philippot (FN) s'indigne du "jogging" de Verdun
BFM-RMC : Florian Philippot (FN) s'indigne du "jogging" de VerdunBFM-RMC : Florian Philippot (FN) s'indigne du "jogging" de VerdunBFM-RMC : Florian Philippot (FN) s'indigne du "jogging" de Verdun
Tag(s) : #société, #politique, #commémorations de Verdun

Partager cet article

Repost 0