Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Kävin'Ka...

Bataclan, le nauséabond retour des Eagles of Death Metal à l'Olympia...

"C'est bien trop tôt !..." Comme l'a dit sur RMC une rescapée du Bataclan, le retour des Eagles Of Death Metal, ce soir à l'Olympia, manque singulièrement de pudeur juste trois mois après le drame. Nombre de familles des 90 morts n'ont pas fini leur deuil et les cicatrices ne sont pas encore refermées. "Les plaies sont encore à vifs" ajoute un autre survivant qui pourtant viendra au concert pour ne pas rater l'événement. "Je ne vais pas rester chez moi !... avoue-t-il. On peut donc légitiment se demander si le groupe de rock américain, qui jouait au Bataclan le soir de l'attentat du 13 novembre, ne surfe pas sans vergogne sur la mort oubliant toute décence. Pascal Nègre, PDG d'Universal et par la même président français de leur maison de disque, aurait pu expliquer que ce concert dégage l'odeur du show bizz et du fric sur parfum de nauséabond et que la sagesse aurait été d'attendre que le temps fasse son oeuvre d'autant que le chagrin ne se soigne pas comme une grippe. Mais, répondant aux sirènes de la promotion, ce retour à Paris a été bel et bien programmé. Le groupe de rock le plus cynique de la planète qui a connu une notoriété inespérée avec les attentats de Paris effectue de fait une tournée européenne à guichets fermés. Il jouait samedi à Stockholm. Et il revient à Paris avec un objectif pour le moins curieux afin de "terminer le concert" selon les termes du chanteur Jesse Hugues. Comme si cette soirée tragique du Bataclan devait avoir une fin. Il est vrai que Jesse Hugues qui se prend pour l'envoyé de Dieu et affirme porter une arme avec lui toujours en permanence a choisi avec son alter hego Josh Homme de faire l'apologie du satanisme, de la pornographie et la drogue, leur fonds de commerce (voir précédent article http://kavinka.over-blog.com/2015/11/eagles-of-death-metal-au-bataclan-un-groupe-satanique.html.) Tel un mauvais scénario, les Eagles, qui se produiront également le 2 mars à Nimes et le 7 mars à Lille, ont ainsi décidé de commencer leur concert par la reprise de Duran Duran "Save a Prayer" qu'ils jouaient le 13 novembre et fut brutalement interrompue lorsque les terroristes ont fait irruption. On se demande comment les rescapés qui ont été invités vont revivre la scène d'autant que l'Olympia ressemble au Bataclan. Aussi, pour ceux qui se sentiront mal et ne supporteront pas de revivre l'insupportable, les organisateurs de la mort, à qui on devrait décerner l'oscar du méphitique, ont prévu, outre la sécurité draconienne, qu'une.trentaine de psychologues soient présents. Déjà, si on a envie de vomir rien qu'en apprenant que les Eagles reviennent, alors imaginez sur place !...

Tag(s) : #People

Partager cet article

Repost 0