Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par Kävin'Ka.

Anne Nivat a-t-elle utilisé ses charmes d'épouse pour avoir son petit truc à soi  sur l'antenne de RMC ?
Anne Nivat a-t-elle utilisé ses charmes d'épouse pour avoir son petit truc à soi sur l'antenne de RMC ?

Le godillot de l'info, Jean-Jacques Bourdin, a encore fait preuve de légèreté invitant à RMC carrément son épouse Anne Nivat, grand reporter de guerre, la discréditant de fait, mais aussi lui-même "manquant de déontologie" comme l'a tweeté Bruno Masure. Chacun de se dire que l'épouse a bénéficié d'un passe-droit peu professionnel d'autant qu'elle ne travaille pour l'instant dans aucun média, l'expérience au Grand Journal sur Canal + avec Antoine de Caunes n'ayant duré que trois mois, qu'elle n'a aucune actualité, aucun livre nouveau, revenant juste d'un séjour en Irak en free-lance. Et chacun de se demander encore si c'est elle-même pour faire le buzz de ses reportages qui entre deux câlins a parlé de sa volonté de passer à l'antenne de RMC, ce qui ne fait pas très sérieux pour un correspondant de guerre censé être en dehors du moindre passe-passe si ce n'est tripotage du milieu parisien ? A moins que cela soit plutôt le ballot de Bourdin qui aurait voulu par cette invitation réparer un problème conjugal d'autant que le caractère d'Anne Nivat s'est affirmé à l'antenne lors d'un coup de gueule haut en couleur le sermonnant comme un mari qui fait toujours des conneries. "Je crois que tu devrais cesser de le répéter" lança-t-elle sèchement au pauvre Jean-Jacques, limite scène de ménage, qui en préambule avait cru bien faire de préciser que "ce grand reporter de guerre" qu'il recevait, ce lundi 28 décembre, "était bien sa femme". Pris en défaut, le chéri assommé marmonna quelques mots en s'écrasant ce qui suggéra que dans le couple ce n'est pas lui qui doit tenir la culotte. Et si on pousse un peu plus loin le raisonnement, vu l'intelligence d'Anne Nivat, prix Albert-Londres en 2000 pour son livre "Chienne de guerre : une femme reporter en Tchétchénie" écrit après un séjour clandestin en Tchétchénie et les douze autres ouvrages qu'elle a écrits (excusez du peu), on se demande alors si ce n'est pas elle qui prépare les fiches, les questions pièges que Bourdin doit poser chaque matin ce qui expliquerait les approximations des phrases de ses interviews comme celle du fameux "Je vais revenir sur le lien entre Daech et le Front National... enfin le lien..." qui a fait disjoncter Marine Le Pen. En poussant encore un peu plus l'analyse, on s'aperçoit que celui qui critique tant les autres n'a même pas écrit son propre livre "L'Homme libre" faisant une série d'entretiens avec un journaliste sportif Patrick Mahé comme il le précise dans l'introduction de l'ouvrage remerciant aussi sa femme écrivant que "Sa détermination, ses critiques, ses remarques, son imperturbable exigence journalistique m'ont été indispensables". Finalement, on n'ira pas jusqu'à dire que RMC a mis à l'antenne un imposteur, un crétin incapable de réfléchir tout seul, mais tout de même c'est inquiétant d'autant qu'il fait la pluie et le beau temps...

Tag(s) : #people

Partager cet article

Repost 0