Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Très trash le père Noël nouvelle génération avec au sol la dépouille de son animal favori...
Très trash le père Noël nouvelle génération avec au sol la dépouille de son animal favori...

L’enseigne Darty essuie une vive polémique avec ses affiches du « Père Noël, nouvelle génération ». Non pas que celui-ci soit tatoué ou que sa barbe ressemble plus à celle d'un terroriste à la Daech, mais à cause de la peau de bête allongée sur le sol qui lui sert de carpette sur laquelle son fauteuil repose et que certains dans les images retouchées ont prise pour une peau d'ours ou de vache, mais qui, en fait, se révèle à l'origine être un de ses rennes qui tirent son traîneau. Comme, la campagne de pub suggère que le père Noël distribue maintenant ses cadeaux avec un traîneau supersonique, les concepteurs ont stupidement estimé qu'il n'avait plus besoin de ses rennes favoris dont la légende dit qu'ils sont au nombre de huit, quatre mâles et quatre femelles, et qu'ils ont chacun un nom, Tornade, Danseur, Furie, Fringant, Comète, Cupidon, Tonnerre, Éclair. Le storyboard de la campagne ne dit pas sur lequel (ou laquelle) le père Noël se prélasse mais en tout cas de nombreux clients se sont plaints qu'une telle image de mort d'un animal, surtout aussi familier que celui du père Noël, soit ainsi banalisée peu en rapport avec la joie et la paix des fêtes. Un vrai scandale qui a commencé à gonfler et met à mal la célèbre entreprise française spécialisée dans l’électroménager qui entendait pourtant donner un coup de jeune et d’avant-garde avec cette campagne « Noël, nouvelle génération » pour vanter ainsi les produits high-tech du moment censés se retrouver cette année aux pieds des sapins. A la direction de la communication, sans doute plus préoccupée par le rachat de Darty par la Fnac pour un montant de 720 millions d’euros et où on s'arrache les cheveux cherchant les responsables, personne n'avait estimé que certains clients particulièrement sensibles à la cause animale puissent être heurtés et qu’en cette période charnière de fêtes de fin d’année, ils pouvaient menacer de boycotter l’enseigne. « Nous n’acceptons pas la souffrance et la mort, ni en vrai, ni en image » écrit ainsi une certaine Claude Causse de Marseille qui sur son site dénonce la ferme-usine des 1000 veaux. « La paix commence par le respect des non-humains » ajoute Françoise Thibault de Vannes qui pose avec son chien sur son profil et précise que la production de foie gras est interdite en Suisse depuis 1978 pour le respect du bien être des animaux.

Aussi, en catastrophe, Darty a vite changé son fusil d'épaule, si on peut dire, supprimant la tête du renne pour faire moins gore sur son site de vente en ligne considérant que la peau devenue alors plus anonyme se situant entre celle d'un ours ou d'une vache pouvait sans doute passer. Mais cela n'a pas suffi. Devant les protestations continuelles des clients, sur le site Facebook les photos ont finalement été complètement retouchées et la peau du renne a carrément disparu avec un petit communiqué laconique d'excuses. « Nous avons décidé, en réponse à l’émotion exprimée de retirer toute référence à l’animal et de recentrer l’attention sur notre Père Noël Nouvelle Génération et son traîneau supersonique. Nous vous souhaitons à toutes et à tous d'excellentes fêtes de fin d'année…». Pour autant, les affiches ainsi que les PLV (les publicités sur les lieux de vente) n'ont en aucun cas été toutes mises à la poubelle comme on a pu le constater au magasin de Saint-Ouen dans le 93 qui était ouvert ce dimanche. Peut-être sans doute que du côté de la direction de la communication de Darty on estime, vu les événements avec l'assaut à Saint-Denis, que le père Noël se prélassant sur son renne mort ne choquerait personne et pourrait même faire sourire... Visiblement, ce n'est pas le cas !...

L'affiche  originale du pére Noël de Darty sur l'un de ses rennes en carpette

L'affiche originale du pére Noël de Darty sur l'un de ses rennes en carpette

Dans un premier temps, la tête de l'animal a disparu pour faire moins gore...

Dans un premier temps, la tête de l'animal a disparu pour faire moins gore...

Puis finalement toute connotation animale a été retirée sauf dans certaines banlieues

Puis finalement toute connotation animale a été retirée sauf dans certaines banlieues

Dans le 93 où on égorge les moutons dans les baignoires, la carpette du père Noël n'est pas censurée comme ici à Saint-Ouen

Dans le 93 où on égorge les moutons dans les baignoires, la carpette du père Noël n'est pas censurée comme ici à Saint-Ouen

Tag(s) : #Actualités; Darty, #Le père Noël Nouvelle génération, #Facebook, #high-tech

Partager cet article

Repost 0