Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"C'est amusant, on rit souvent..." Au 20  heures de France 2, David Pujadas avec Michel Houellebecq en a-t-il fait trop en se moquant de l'Islam ?
"C'est amusant, on rit souvent..." Au 20 heures de France 2, David Pujadas avec Michel Houellebecq en a-t-il fait trop en se moquant de l'Islam ?

A la suite de l'horreur de l'attentat, du mercredi 7 janvier, contre « Charlie Hebdo », on ne peut s'empêcher de rapprocher la une du journal satirique sortie le matin même et qui à nouveau s'en est pris à l'Islam en ayant croqué Michel Houellebecq en mage, en mauvais prophète, avec un alexandrin plus que douteux « En 2001, je perds mes dents, en 2022 je fais le ramadan ». Encore une fois, la dérision sur la religion musulmane a été exacerbée. Toutefois, si elle n'était restée qu'au stade de « Charlie Hebdo », la pilule aurait sans doute pu passer, mais comme un curieux hasard, la veille, le journal de « France 2 » avec David Pujadas a quelque peu amplifié le phénomène anti-islamique en recevant Houellebecq sur son plateau pour évoquer les propos de son nouveau roman « Soumission » sorti chez Flammarion qui raconte l'arrivée au pouvoir en 2022 d'un président musulman avec toutes ses conséquences sur la vie des Français.
Et David Pujadas se moquant sourire en coin de l'ironie du roman, « c'est amusant, on rit souvent », d'insister sans ménagement auprès de Michel Thomas, alias Houellebecq, sur le fait que son scénario « alimenterait les peurs », montrant en éclaté un extrait du livre « comment, en effet, ne pas adhérer à la décadence de l'Europe », sous- entendant par-là que l'Islam serait synonyme de décadence d'autant que le présentateur vedette d'ajouter que si un président musulman était élu, reprenant les propos du roman : « les femmes ne travailleraient plus, elles seraient toutes voilées... La polygamie serait autorisée... ».
Ceci dit, le comble est arrivé lorsque trois personnalités ont été interviewées sur ce qu'il pensait du nouveau roman de l''ex prix Goncourt 2010, trois regards sur une œuvre qui dérange, et le militant anti-raciste Malik Chebel, avant d'évoquer les effets pervers du livre, de noter en préambule que Michel Houellebecq avait déclaré que « la religion musulmane est la plus con du monde ». Etait-ce judicieux de rappeler une telle ineptie à une heure de grande écoute devant des millions de téléspectateurs d'autant qu'elle a été prise par beaucoup au premier degré ? On ne peut s'empêcher de penser que Pujadas aurait ainsi pu allumer la mèche de l'abominable auprès d'esprits quelques peu perturbés par un déferlement de tant de bêtises amplifiant le tam-tam de l'islamophobie d'une société à la dérive. « La nausée et la révolte » qu'inspire le livre de Houellebecq, comme l'a souligné si justement « Le Monde », n'aurait-il pas valu d'avoir plus de retenue et moins d'exposition médiatique à la grande la messe du 20 heures ?


Kävin'Ka

Tag(s) : #actualité

Partager cet article

Repost 0